Temps libre

Tous les après-midi, je sors découvrir la ville de Valencia. On peut tout faire à pied et il y a tant à voir. Jessy ma maître de stage m’a même prêté un vélo, parfait pour visiter les extérieurs du centre.

vélo
La liberté de pouvoir aller partout

Plus les jours passent et plus il fait beau. Un ciel pur et un soleil magnifique, des températures de plus de 20 degrés. Une senteur d’été flotte dans l’air. Je me sentirai presque en vacances, c’est terrible. Il a plu une fois. J’ai acheté un parapluie. Un vert avec des motifs un peu enfantins de chouettes et d’autres oiseaux dessus. C’était ça ou un gris. Je n’aime pas le gris. Je ne m’en suis servie qu’une fois.

Street

À 15h, les restaurants et cafés finissent d’accueillir les derniers clients venus pour déjeuner. À 16h, il n’y a presque plus personne dans les rues. C’est l’heure de la sieste. La vie paraît douce, tranquille. Le soleil réchauffe agréablement le corps et l’âme. Un sentiment d’insouciance m’envahit. Ma vie en France me paraît si loin. Loin, la grisaille morne des rues, du ciel, des regards vides que l’on croise… j’ai l’impression d’avoir laissé tout ça derrière moi. Ici tout est couleur, les immeubles, les monuments, les chants, les gens. Les places sont chargées de l’odeur des fleurs d’orangers et autres arbres du Sud. Les palmiers sont partout.

Street 11
Jeu de miroir d’eau

Street 5

À 18h, la ville recommence à fourmiller de vie. La pause est terminée, les magasins se chargent de nouveau et le tourbillon reprend. Mais tranquillement. Les passants ne sont pas si pressés, les commerçants pas si vindicatifs, les clients pas si impatients. Une foule de touristes envahi les lieux historiques et connus, s’installent sur les terrasses des grandes places. De nombreux SDF font la manche en espérant recevoir quelques piécettes.

Street 8

Dans les petites rues, l’ambiance est toute autre, familiale, amicale, on y croise habitués et valenciens. La soirée ne fait que débuter. En effet, plus le temps passe et plus les rues se remplissent. Les espagnols sortent en beaux habits, rient, parlent fort.

Street 13

Street 12

Les bars à tapas sont bondés. De nombreuses pancartes indiquent “caña (petite bière) + tapas” spécialement pour la happy hour. Les rues sont vivantes et animées, les gens sont venus se détendre après le travail ou simplement pour se préparer à faire la fête toute la nuit.

fête

Publicités

4 commentaires sur « Temps libre »

  1. Bonjour Léa,
    Nous sommes 8 copains à partir en we fin juin. Nous souhaitons une ville dans laquelle on peut vraiment faire la fête et je me demandais si tu pouvais me donner ton avis en étant sur place.
    On hésite avec Barcelone.

    D’avance merci !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Louis,
      Valencia est vraiment une ville super pour faire la fête, on sent vraiment  » l’ambiance du sud « , le week-end les rues sont hyper animées dans la soirée, les gens mangent et sortent tard. Entre les bars du quartier du Carmen et les discothèques du quartier jeune du Russafa, impossible de s’ennuyer !
      Tiens moi au courant de votre choix et bon voyage en tout cas ! 🙂

      J'aime

  2. Es-tu allée te balader dans le vieux quartier de pêcheurs « El Cabanyal » derrière les plages ? Ambiance colorée assurée. Style cubain et mexicain, balcons en fer forgé et couleurs vives des façades, mosaïques et azulejos beaucoup de graffitis. Endroit très très photogénique. Des endroits de ce quartier sont actuellement habités par les gitans. J’y ai pris pas mal de photos, mais il faut être discret car à un moment, j’ai compris que mon appareil n’était pas le bienvenu . On m’a proposé de la marijuana également et j’ai vu un junkie se piquer dans les ruines d’un immeuble. Mais bon il y aussi des zones plus tranquilles, c’est assez vaste, un entrelacs de rues et ruelles, le mieux est de se perdre là-dedans, mais le plan du quartier est assez simple à appréhender, les rues sont toutes perpendiculaires. De toute façon pour retrouver son chemin, il faut prendre comme repère la mer. J’avais garé mon vélo pas loin du resto où on avait mangé tous les 5. Tu peux commencer la visite par la calle del pescadores, puis aller sur la droite. Compte environ 2 heures pour une bonne balade à pied. Tu peux aussi t’y promener à vélo. Pour un premier repérage, c’est peut-être même mieux. A conseiller le matin ou en début d’après-midi. Le soir, il vaut mieux éviter peut-être.
    Bisous

    J'aime

    1. C’est marrant que tu m’en parles parce que normalement je vais visiter ce quartier dimanche avec un ami qui travaille à Radio City aussi ! Du coup il connaît bien alors je pense qu’il pourra bien me faire visiter 🙂 Bisous

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s