Mon stage à Radio City

Premier jour de stage et premières impressions

Mardi 5 avril. Réveil aux aguets. Départ pour le stage. À pied, j’y suis en dix minutes. La structure se nomme Radio City. C’est un café-bar et lieu culturel typique de Valencia. Je suis là pour les aider dans la communication de leur Festival international de courts-métrages.

FestivalCorto 2 Je rencontre Jessy, ma maître de stage, jeune femme enjouée et pétillante, mais cadrée, chargée de la programmation et la communication. Nous parlons beaucoup. Du stage, des missions, des attentes, de mon organisation. Je suis assez libre dans mon planning, c’est appréciable.

Je fais également la connaissance de Joshua, le manager futur papa, et de Raùl, dont le travail reste encore bien mystérieux à mes yeux (je crois qu’il est comptable). Plus tard, je rencontrerai Luís, le directeur, homme petit mais mince et élégant, les cheveux bouclés savamment arrangés dans un coiffé-décoiffé.

Mes journées commencent entre 8 h 30 et 9 h 00 et se terminent entre 14 h 30 et 15 h 00, les horaires sont relativement flexibles. Ce temps de travail quasi non-stop me permet d’exploiter pleinement mes après-midi. J’en profite pour me balader, visiter, écrire mon rapport de stage (non pas déjà ! ça va encore se faire à la dernière minute – TMTC).

Un festival… mais aussi un lieu emblématique de la vie nocturne

Ce qui peut paraître étrange au début c’est que Radio City organise plein d’événements comme le Festival de courts-métrages mais également des soirées flamenco les mardis, des échanges linguistiques le jeudis et des concerts le reste du temps. C’est donc une structure culturelle très axée sur la vie nocturne. Et le soir, Radio City ça ressemble à ça :

RadioCityNight 4
Avec ses néons fluo bleu, le « videur », les gens dehors, on pourrait croire qu’il s’agit
d’une boîte de nuit en fait…

Je te rassure, de jour ça bosse…

Mes missions pour le moment :

  • contacter les producteurs et les réalisateurs des courts-métrages,
  • organiser les sessions cinématographiques pour le festival,
  • faire des relations presses avec les médias français.

Bon, pour ce dernier point c’est un peu plus complexe et c’est assez nouveau pour moi de faire ça “ pour de vrai ” ! On verra quels seront les résultats.

Une journée au stage avec toujours un petit thé au miel pour accompagner 🙂

Il arrive parfois que je m’ennuie un peu. Avec la barrière de la langue, ma maître de stage ne me confie pas des travaux comme :

  • passer des appels téléphoniques,
  • rédiger un article sur le site ou les réseaux sociaux.

Je le regrette. Mais je sens qu’avec le temps, si je progresse bien en espagnol et si je prends des initiatives, cela pourrait changer.

Avec le festival qui se rapproche à grand pas, il y aura aussi pas mal de logistique à gérer. Je sens que ça va être intense, mais passionnant. J’ai hâte d’y être.

Publicités

8 commentaires sur « Mon stage à Radio City »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s